• Accueil
  • Actualités 
  • Projet de Loi de Finances 2017: Philippe FOLLIOT défend la juste reconnaissance des Anciens Combattants

Projet de Loi de Finances 2017: Philippe FOLLIOT défend la juste reconnaissance des Anciens Combattants

Le mercredi 26 octobre 2016, Philippe FOLLIOT a participé, en commission élargie, à l’audition de Monsieur Jean-Marc TODESCHINI, Secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants, sur les crédits « Anciens combattants, Mémoires et lien armée-nation »  dans le cadre du Projet de Loi de Finances pour 2017.

Après l’intervention de Monsieur le Secrétaire d’Etat, Philippe FOLLIOT a souhaité prendre la parole afin de l’interroger sur deux injustices. En effet, il a demandé à Monsieur Jean-Marc TODESCHINI quelles étaient les intentions du Gouvernement concernant la reconnaissance des pupilles de la nation et orphelins de guerre afin de corriger l’injustice liée à leur situation.

Aussi, il l’a questionné sur la situation spécifique de la communauté Harki. Saluant les propos du Président de la République lors de la cérémonie d’hommage lors de laquelle il a reconnu la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis. Ainsi, Philippe FOLLIOT a demandé à Monsieur le Secrétaire d’Etat ce qu’il en était aujourd’hui et quelles actions le Gouvernement allaient mettre en place pour réparer cette injustice.

Aussi, il l’a interrogé sur des objectifs comme la consolidation du dispositif existant d’emploi réservés pour le rendre plus contraignant et l’étendre aux entreprises publiques, sur l’accès des jeunes de 3ème et 4ème génération aux grandes écoles ou encore sur la nomination de harkis dans les cabinets ministériels, conseils d’administration d’entreprises publiques ou encore dans les administrations centrales.

Cliquez ici pour voir la vidéo