Patrice Anato

 

Patrice Anato est actuellement député de la 3ème circonscription de Seine-Saint-Denis, qui comprend les villes de Noisy-le-Grand, Gournay-sur-Marne, Neuilly-sur-Marne et Neuilly-Plaisance. Né le 14 mars 1976 à Lomé (Togo), il est marié et réside aujourd’hui à Noisy-le-Grand. Titulaire d’un Master en droit des affaires de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, il a travaillé pendant plus de cinq ans comme Chargé de Mission en création-reprise et transmission d’entreprise au sein d’un organisme professionnel à Paris, avant de créer son propre cabinet de Consultant en Transactions de fonds de commerce.

Son engagement « politique » commence au Conseil citoyen de sa ville où il œuvre notamment au sein de la commission « Vie sociale et citoyenneté ». Toutefois, cet engagement connaît un tournant en avril 2016 grâce à une simple phrase d’Emmanuel Macron, qui vient alors de lancer son mouvement « En Marche ! ». Celle-ci suscite son adhésion et le pousse à agir à ses côtés : « remettre le citoyen au cœur de la politique ! ».

Patrice Anato s’y reconnaît totalement. Après avoir été successivement intérimaire en usine, caissier polyvalent de station-service, manager en restaurant-self, chargé de clientèle dans une banque, demandeur d’emploi, et enfin entrepreneur, son parcours professionnel n’a pas été une ligne droite et reflète le quotidien de la plupart des français. Novice en politique, il se nourrit de ses expériences passées, de sa fierté d’appartenir à la Nation française et de sa volonté de se mettre au service d’un pays qui lui a beaucoup donné.

Comme il ne cesse de le répéter, c’est fort de sa foi en la valeur du travail et de son amour de l’humain, qu’il s’est lancé dans la vie politique. Après avoir été animateur local à Noisy-le-Grand, puis référent de circonscription chargé d’animer les comités locaux de Noisy-le-Grand, Neuilly-sur-Marne, Gournay-sur-Marne et Neuilly-Plaisance, il obtient l’investiture de la République en Marche pour les élections législatives. Issu de la société civile et novice en politique, il est à l’image du renouvellement appelé de ses vœux par le peuple français lors des deux dernières élections nationales. Son accès à la députation en juin 2016 constitue son tout premier mandat électoral.

Membre de la commission des Affaires économiques et de la commission des Affaires européennes, il s’engage en faveur de la politique de la ville et du développement des opportunités d’emploi en Seine-Saint-Denis. Homme discret mais efficace malgré sa jeune expérience politique, il a été rapporteur pour avis de la Commission des Affaires économiques sur le projet de loi relatif à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, qui auront lieu à Paris et en Seine-Saint-Denis. En mars 2018, il publie un rapport d’information sur l’Organisation Mondiale du Commerce (O.M.C.) et son articulation avec la politique commerciale de l’Union européenne, dans le cadre de la Commission des Affaires européennes à l’Assemblée. Ce rapport d’information s’intéresse notamment à l’avenir du multilatéralisme et du bilatéralisme dans les échanges européens et mondiaux.

Dans le cadre de son mandat, il est également président du groupe d’amitié France-Nigéria et co-président du Groupe d’études « Diplomatie économique avec l’Afrique ».