Communiqué de presse de Philippe Folliot

PHILIPPE FOLLIOT REMET SON RAPPORT PARLEMENTAIRE SUR LE DEVENIR DE L’ÎLE DE LA PASSION (CLIPPERTON) À LA MINISTRE DES OUTRE-MER

 Nommé parlementaire en mission sur le devenir de l’île de La Passion (Clipperton) par le Premier ministre en septembre 2015, Philippe FOLLIOT a remis officiellement ce jour, jeudi 9 juin 2016, à Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des Outre-mer, le rapport qui en résulte.

Auteur en 2009 de France-sur-Mer, un empire oublié, spécialiste à l’Assemblée nationale des territoires d’Outre-mer que sont les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), les îles Éparses et Clipperton, Philippe FOLLIOT a été au mois d’avril 2015 le premier élu de la République à se rendre sur cette île inhabitée, unique possession française dans le Pacifique nord. Le Député du Tarn avait alors tenu un carnet de bord et écrit au président de la République pour l’interpeller sur l’avenir de ce territoire, un des plus isolés au monde. Il confère pourtant à la France 436 000 km² de Zone économique exclusive, contre 345 000 km² pour la métropole.

Dans son rapport, intitulé « Assurer la gestion durable et la protection de l’unique territoire français du Pacifique Nord – Valoriser l’île de La Passion (Clipperton) par l’implantation d’une station scientifique à caractère international », Philippe FOLLIOT a formulé 21 recommandations.

Il préconise de créer une collectivité ad-hoc sur le modèle des TAAF, et propose de mettre en œuvre des mesures urgentes de gestion et de conservation, en procédant notamment à l’enlèvement des déchets, à la neutralisation des munitions datant de la seconde guerre mondiale, ainsi qu’à l’atténuation des facteurs de déstabilisation du milieu.

La renégociation des accords de pêche est un objectif fondamental, ainsi que la fin de la gratuité des licences de pêche.

L’ensemble de ces mesures ont pour vocation de favoriser l’implantation d’une station scientifique à caractère international, seule manière de réaffirmer la souveraineté nationale tout en valorisant ce territoire de la République et en protégeant ses espaces et ses richesses environnementales et halieutiques.

La Ministre des Outre-mer a remercié et félicité M. FOLLIOT pour son travail, et a indiqué que ce rapport constituerait une base utile de réflexion afin d’envisager les évolutions possibles pour le développement de l’île de La Passion. Le Député du Tarn espère que de très prochaines décisions seront prises pour sortir ce territoire de la situation d’abandon dans laquelle il se trouve actuellement. Une réunion de travail sera d’ailleurs organisée avec le Premier ministre, au mois de juillet.

Contact presse :

Jérémy HADDAD
06.74.30.43.91
pfolliot@assemblee-nationale.fr