Colloque : l’Europe, le grand défi de notre temps

Le 09 février 2019 se tenait, salle Médicis au Sénat, le deuxième colloque de l’Alliance Centriste, « L’Europe, grand défi de notre temps ».

Nous tenons à saluer la présence de Madame la Ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, et à la remercier pour son introduction au colloque, qui a rehaussé la qualité de nos débats. Cette intervention a également permis de dresser un inventaire des enjeux européens ainsi qu’une mise en perspective, avec une sérénité de ton couplée à une fermeté sur le fond, devant une salle comble, qui a rassemblé notamment près de 80 jeunes – étudiants et actifs – , six associations européennes représentées par leurs membres ; les représentations des Ambassades à Paris de Grèce, du Portugal et de Croatie ; deux think tank, une quinzaine d’universitaires ; nombre de citoyens européens, plusieurs parlementaires et élus ; et des adhérents et membres du bureau national de l’Alliance Centriste.

Leur participation en nombre à ce colloque prouve à quel point les jeunes s’intéressent à l’Europe et ont conscience des enjeux qui lui sont attachés, nous ne pouvons que nous en féliciter. Un petit-déjeuner a été organisé afin qu’ils puissent échanger avec les parlementaires et les intervenants avant le colloque. Ce temps informel a permis de nouer des liens entre tous les acteurs individuels de l’Europe que nous sommes.

Les orateurs invités, tous concernés par les questions européennes, ont tenu un discours limpide et pédagogue. Nous les remercions pour les analyses précises et les pistes qu’ils ont su donner, afin de construire une Europe efficace, pertinente et ambitieuse.

Les trois tables rondes sur les thèmes du Brexit et ses conséquences, l’Europe vue depuis les Balkans et la notion d’État de droit au sein de l’Europe, ainsi que le temps des débats et des questions du public se sont déroulés en excellente intelligence. Le Sénateur Philippe Bonnecarrère a réalisé un excellent travail d’animation et de modération, permettant leur bon déroulement.

Ce colloque a su démontrer la nécessité européenne en dépit des difficultés que le projet européen traverse actuellement, ainsi que son formidable potentiel économique, social et culturel.

L’Alliance Centriste est fière d’avoir été à l’initiative de cet événement, pour rappeler que la question européenne doit sans cesse être au coeur des débats. Il est indispensable de sensibiliser et de se mobiliser pour l’Europe, notre société doit s’emparer des causes européennes parce qu’elle est notre avenir à tous.

Pour répondre à tous les défis qui s’ouvrent à elle, l’Europe a donc besoin d’une vision globale, à la fois en se repositionnant vis-à-vis de ses voisins directs et des grandes puissances de ce monde, et en reprenant conscience des objectifs communs à l’ensemble de ses membres.

Il est en effet devenu impératif de réinventer l’Europe pour qu’elle soit un acteur global efficace : la préparation d’une relation future avec le Royaume-uni qui reste un partenaire important et dont le destin est lié à l’Europe, l’élargissement et la coopération avec nos voisins de l’Est, et les valeurs démocratiques européennes à défendre. Ainsi, les parlementaires de l’Alliance Centriste s’appliqueront à faire remonter dans les débats à l’Assemblée Nationale et au Sénat, les grands enjeux qui ont émergés lors de ce colloque.

L’Alliance Centriste s’engage également au niveau européen, derrière sa candidate aux élections européennes, Manon Laporte, qui saura, nous n’en doutons pas, se faire la porte-parole de ces enjeux et de ces valeurs.

Les actes complets seront disponibles sur le site internet de l’Alliance Centriste, pour inscrire le débat dans la durée, il sera possible de les commenter afin que chacun prenne part aux enjeux de demain. L’Europe mérite que ses peuples s’y implique pleinement, et pour cela, il faut que chacun puisse exprimer ses aspirations pour l’avenir durable de notre continent.

À l’instar d’une start-up, l’Alliance Centriste s’attellera à renouveler ce type de mobilisation fédératrice, sensibilisatrice et constructive.

Les interviews de l’événement

Menu