Colloque de l’Alliance centriste à Perpignan

Le 4 et 5 octobre dernier, l’Alliance centriste, parti de la majorité présidentielle présidé au niveau national par Philippe FOLLIOT, avait délocalisé ses instances et activités dans la ville-préfecture des Pyrénées-Orientales, Perpignan.

Après avoir participé à la première réunion du Grenelle régional des violences conjugales organisée par les députés Laurence GAYTE et Jean TERLIER, responsables régionaux de la question, Philippe FOLLIOT et Muriel ROQUES ETIENNE ont été accueillis le vendredi soir par Romain GRAU, député, Vice-Président de l’Alliance centriste et candidat aux élections municipales de Perpignan, avec l’ensemble des membres du comité exécutif (COMEX) qui se sont réunis afin de faire un point sur l’actualité du parti, de ses fédérations locales, de ses candidats aux municipales, de ses représentants au Parlement…

Le lendemain, un grand colloque intitulé « la Ville au cœur ! » était organisé par le parti. L’objectif : travailler ensemble sur les bonnes pratiques à développer pour nos villes et leurs habitants au quotidien à partir d’exemples concrets.

Devant une centaine de participants, Romain GRAU et Laurent LOPEZ, le Président de la fédération des Pyrénées-Orientales, ont, en introduction, remercié l’ensemble des participants pour leur venue de toute la France et leur mobilisation sur le sujet proposé.

Puis le débat s’est installé : Martial MOSSMANN (délégué de la fédération de la Loire) proposant de travailler sur les solidarités ; Adrien BONNET (Président de la fédération de la Gironde) sur les mobilités urbaines ; Gilles JOLY, adjoint à Thonon-les-Bains et candidats aux municipales dans cette même ville (Haute-Savoie) sur l’urbanisme ; Dalila KAABECHE, candidate à la mairie d’Argenteuil (Val d’Oise) intervenait sur les banlieues ; Morgan MAGINOT (Président de la fédération du Var) développait sur la sécurité en ville ; Jean-François PORTARRIEU, député LREM de Haute-Garonne, évoquait les leviers en matière de tourisme et Muriel ROQUES ETIENNE (Présidente de la fédération du Tarn) présentait « Albi, ville exemplaire ? ».

En conclusion, Francis PALOMBI, Président de la confédération des commerçants de France, a présenté les sociétés coopératives d’intérêt collectif pour sensibiliser les participants à cet outil de redynamisation et réorganisation des centres-villes.

Olivier DAMAISIN, député du Lot-et-Garonne et Délégué général de l’Alliance centriste, et Philippe FOLLIOT, député du Tarn et Président de l’Alliance centriste, ont enfin pu faire la synthèse des échanges qui furent très riches et instructifs pour tous.

Ce premier colloque national de l’Alliance centriste hors de Paris a été marqué du sceau du succès et conforte l’Alliance centriste dans son rôle de « boîte à idée » de la majorité présidentielle.

> Source

Menu