Appel au dialogue et à l’apaisement

5 décembre 2018 – Paris

Face au risque de nouvelles violences cette fin de semaine, l’Alliance centriste appelle au dialogue et à l’apaisement.

Le droit de manifester est un droit prévu par notre Constitution mais il ne justifie en rien les actions violentes comme celles qui se sont déroulées samedi dernier. Il est de notre devoir, nous, Français, de protéger la République et défendre ses symboles. L’Alliance centriste demande à chacune et chacun de prendre ses responsabilités.

La colère légitime qui s’exprime est celle de la France des territoires, celle des Français qui, depuis plusieurs décennies, se sentent oubliés et laissés de côté. Cependant, le blocage du pays n’est pas une solution, car dans nos territoires ce sont les salariés, les employés, les commerçants, les artisans, nos TPE… qui s’en trouvent lésés.

C’est pourquoi l’Alliance centriste appelle tous les gilets jaunes au dialogue partout dans notre pays, pour qu’en commun, des solutions soient trouvées, des expérimentations lancées, dans un cadre apaisé, de respect et d’écoute, loin du climat délétère dont les populismes se nourrissent, qui mènerait au chaos et pénaliserait encore une fois les plus faibles.

Les élus de l’Alliance centriste se tiennent prêts et disponibles pour travailler avec tous afin d’apporter soutien à ceux qui en ont besoin et pour faire entendre les revendications.

Philippe FOLLIOT
Député du Tarn
et Président de l’Alliance Centriste

Olivier DAMAISIN,
Député du Lot-et-Garonne
et Délégué Général de l’Alliance Centriste

Manon LAPORTE,
Avocate fiscaliste, première Vice-Présidente de l’Alliance Centriste
et Conseillère Régionale d’Ile-de-France

Menu