L’Alliance Centriste s’oppose fermement au nouvel accord commercial entre l’Europe et le Mexique

Jeudi 30 avril 2020 

Dans un tweet publié le 28 avril dernier, Phil HOGAN Commissaire européen au Commerce depuis 2019, se félicite d’un nouvel accord économique passé entre l’Europe et le Mexique.

Bien qu’il fut ministre irlandais de l’environnement, il est cependant resté un fervent défenseur d’une agriculture productiviste. Pas étonnant alors qu’il défende cet accord de libre-échange totalement déraisonnable.

Pour notre part, nous sommes au contraire convaincus de l’urgence de réformer la PAC afin qu’elle soit plus verte, plus vertueuse. Nous ne comprenons pas comment l’UE peut annoncer un tel accord, surtout en pleine crise du COVID, au moment où chacun a bien compris qu’il faut favoriser une agriculture locale, saine, issue de circuits courts, à échelle humaine. Quelle impérieuse nécessité y a-t-il à remettre en cause des règles du commerce international pour conclure un accord sur 20 000 tonnes de viande bovine avec un pays, sans aucune traçabilité ?

La crise sanitaire que nous traversons nous oblige, tous collectivement et individuellement, à modifier nos comportements et modes de pensée. L’UE ne peut se soustraire à la responsabilité politique qui est la sienne dans la crise mondiale que nous vivons, en étant l’acharné chantre du libre échange, pour tout produire, tout vendre, partout, sans aucune protection pour les producteurs ni pour les consommateurs. 

Ce n’est ni sensé, ni sérieux. Nos concitoyens français et européens méritent bien mieux.
Aussi nous appelons nos collègues députés européens à ne pas ratifier ce traité.

Philippe Folliot
Président de l’Alliance Centriste
Député du Tarn

Olivier DAMAISIN
Secrétaire Général de l’Alliance Centriste
Député de Lot-et-Garonne

Menu